L’envoi de cartes de voeux, la guerre à travers les dépêches.

carte de voeux

carte de voeux

La fin d’année se voit ornée des traditionnelles cartes de voeux que vous pouvez trouver dans le commerce et parallèlement sur internet. Nous avons précédemment évoqué les différents business modèles « papier » et « numérique » dans un article intitulé « les français accrocs à la carte virtuelle » . Aussi incontournable que les cadeaux de noël, la carte de voeux virtuelle est un marché dominé par quelques grands acteurs. Ceux-ci en effet ont trouvé un moyen malin de se faire de la publicité sur le dos de l’information. Ainsi et comme tous les ans, les dinosaures de la carte de voeux se livrent la guerre de la première place à coup de sondages TNS ou Nielsen repris par de nombreux sites spécialisés.

L’effet est simple : créer un semblant de monopole sur le secteur de l’ecard. Si les utilisateurs utilisent beaucoup les mêmes sites concernant certains services, celà ne fait que renforcer ce principe de mirage du marché de l’ ecard qui ne serait résumé qu’aux seuls acteurs historiques. Ajoutons à cela des journalistes qui ne voient pas plus loin que les 2 premières positions de Google pour parler de ce phénomène de société et vous obtiendrez de la publicité gratuite pour les forces en présence. Dépêches AFP, articles repris dans une série de sites d’infos, et reportages TV ciblés sur l’iceberg visible…

Hormis Starbox, on ne parle pas des outsiders qui essaient d’apporter de la fraîcheur à ce secteur qui reste sur ses acquis  comme makeet, ou encore l’excellent Mixmak qui proposent de vraies alternatives.

Articles sur le même sujet :

Tags: , , , , , ,

Les commentairs sont fermés.